Archives-moi : un réseau social dédié à la diffusion des archives

DANIEL DUCHARME, chargé de cours

Simon Côté-Lapointe : Création inspirée du mouvement Dada créé à partir d’archives. Exemple d’un remix diffusé sur Archives-moi.

Archives-moi est une initiative de deux jeunes archivistes qui ont pris la décision de ne pas attendre après l’État pour s’occuper des documents patrimoniaux des citoyens. Certes, d’autres services d’archives, comme Archives Passe-Mémoire (APM), notamment, jouent aussi ce rôle en acquérant, traitant, conservant et diffusant les écrits personnels de citoyens qui ont traversé l’existence sans nécessairement occuper une position de prestige dans l’échiquier sociétal. Mais APN procède à l’ancienne en ne collectant que des écrits majoritairement – pour ne pas dire exclusivement – sous forme papier. Cela ne leur enlève rien, remarquez, car leurs archives sont anciennes aussi, et cela a l’avantage de leur permettre de les diffuser. Comme on sait, les écrits personnels regorgent de données à caractère personnel, justement… et, en tant qu’archivistes, il est de notre devoir de les protéger. Et je n’aborderai même pas la question du droit d’auteur qui complique davantage les choses…

Bref, APN joue un rôle essentiel dans la préservation de la mémoire intime de certains Québécois, mais Archives-moi adopte une autre approche, une approche davantage dans l’ère du temps, plus ludique, plus conviviale, moins axée sur la conservation, davantage sur la diffusion. Le projet consiste à élaborer une plateforme collaborative dédiée à la diffusion des archives, un lieu virtuel où tout un chacun pourra y déposer ses archives personnelles numériques et/ou numérisées. On aura compris que l’enjeu n’est pas la conservation du patrimoine (encore que…) mais plutôt sa diffusion à grande échelle sur les réseaux sociaux. D’ailleurs, Priscilla Boisvert et Michel Carrière, les instigateurs du projet, n’hésitent pas à parler de leur application comme d’un « futur réseau social des nostalgiques ».

Les deux jeunes archivistes (dont l’un d’entre eux a étudié à l’EBSI) sont à la recherche d’un financement participatif et, pour ce faire, ont lancé une campagne sur Kickstarter. Ils ont besoin d’un coup de pouce de la part de la communauté. C’est donc le moment ou jamais de démontrer votre intérêt pour les archives autrement que par de vaines paroles qui ne passeront pas à l’histoire… Allez leur donner un coup de pouce en participant au financement du projet ! Pour ce faire, suivez les liens ci-dessous:

2 réflexions au sujet de « Archives-moi : un réseau social dédié à la diffusion des archives »

    1. archives21 Auteur de l’article

      Merci, Anny. Malheureusement, ceux qui ont pris cette initiative devront tout reprendre, les objectifs n’ayant pas été atteints. Ça viendra… 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *